LA VAE

Devenez acteur de votre carrière en valorisant vos compétences !

Vous avez une expérience professionnelle, associative, bénévole ou personnelle, mais vous n’avez pas de diplôme témoignant de vos compétences ?

Sachez qu’il est possible de faire reconnaître officiellement vos compétences grâce à la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) et ce, sans passer par la case formation !

Financement employeur : 1 780 €

Financement personnel : 1 500€

01 76 64 73 90

vae@institut-iris.fr

Démarche de VAE

Qu'est-ce que la VAE ?

La VAE (Validations des Acquis de l’Expérience) s’appuie sur le principe de mise en valeur des compétences acquises à travers vos expériences professionnelles et bénévoles. Cette démarche vise l’obtention d’un titre, un diplôme professionnel ou un certificat de qualification via une autre voie que celle de la formation. Il s’agit pour vous, d’apporter la preuve de vos compétences acquises à partir de votre expérience au travers de la constitution d’un dossier et de sa présentation à un jury. La VAE n’est ni une conversion automatique de l’expérience en certification, ni une formation.

Elle se distingue de :

  • la validation des acquis professionnels dit « VAP de 1985 » : Dispositif qui vous donne la possibilité de vous inscrire dans un cursus de formation de l’enseignement supérieur sans avoir le diplôme requis. Il ne concerne que les diplômes et titres de l’enseignement supérieur. Ce dispositif ne permet pas l’obtention d’une certification, mais d’accéder à une formation universitaire, au nom de votre pratique professionnelle antérieure.

  • la validation des études supérieures dit « VES » : Dispositif permettant l’obtention de tout ou partie d’un diplôme de l’enseignement supérieur grâce aux diplômes déjà obtenus en France ou à l’étranger à condition qu’ils soient entièrement validés.

Elle sert à :

  • Obtenir une certification
  • Mettre en cohérence votre certification avec votre niveau de responsabilité
  • Faire reconnaître vos compétences
  • Obtenir un niveau de qualification permettant d’accéder à une formation d’un niveau supérieur ou de s’inscrire à un concours
  • Booster votre employabilité professionnelle
  • Evoluer professionnellement / Obtenir une augmentation ou une promotion professionnelle
  • Développer votre confiance en vous

Les étapes de la démarche de VAE

1) Se renseigner

La Validation des Acquis de l’Expérience, au-delà des conditions réglementaires d’accès au dispositif (expérience dans le secteur correspondant à la certification visée et des preuves administratives du nombre d’heures effectuées), demande beaucoup de temps et une réelle implication personnelle de votre part. Cet investissement passe par des temps de travail personnel en dehors des sessions d’accompagnement, une capacité de prise de recul vis-à-vis de votre pratique et de mise en mots de votre expérience, et de la motivation. 

C’est donc pour cela qu’avant de vous lancer, il est important de bien se renseigner sur toute la procédure de VAE et vérifier qu’elle est adaptée à votre projet.

2) Déposer votre dossier de recevabilité

Il faut déposer un dossier de faisabilité auprès du ministère ou de l’organisme certicateur en charge de la procédure de VAE. 

Ce dossier doit contenir les éléments suivants :

  • Mention du diplôme choisi
  • Formulaire de candidature (CERFA interministériel n°12818*02) dûment renseigné et signé
  • Présentation du parcours professionnel et des activités exercées en rapport avec ce diplôme
  • Point sur le parcours de formation

Un certain nombre de pièces sont à joindre :

  • Documents attestant d’une année d’activité salariée, non salariée, bénévole (bulletins de salaires, attestations, certificats, etc.)
  • Photocopies des certifications

À partir de ces informations le dispositif académique de validation des acquis (DAVA pour les diplômes de l’éducation nationale du CAP au BTS ou l’ASP pour les diplômes du travail social telsque DEEJE et CAFERUIS) va examiner votre demande et jugera si vous remplissez oui ou non les conditions qui permettent d’engager une démarche de VAE.

Cette notification de recevabilité ou de non recevabilité vous est adressée dans un délai de deux mois suivant votre demande et est accompagnée du dossier professionnel.

3) Le dossier professionnel

C’est la présentation de votre expérience. Le dossier professionnel, aussi appelé livret 2 ou dossier de validation, présente les principales activités exercées.

Il met en évidence :

  • Le contexte de travail ou d’expérience
  • Les activités réalisées
  • Les outils utilisés (matériel, matériaux, ressources, etc.)
  • L’étendue des responsabilités exercées

A cette étape il s’agira de constituer votre dossier professionnel et d’envoyer le nombre d’exemplaires attendus au centre certificateur dont les coordonnées sont indiquées sur la première page de celui-ci et sur le courrier d’accompagnement et/ou de recevabilité.

4) Evaluation par le jury 

Vous serez convoqué(e) devant un jury pour passer un oral. Ce jury va vérifier que vos acquis correspondent aux aptitudes, aux connaissances et aux compétences du diplôme que vous souhaitez obtenir. Puis il décidera de la validation totale, partielle ou du refus de validation de votre dossier.

  • Validation totale

Le jury estime que vos acquis sont en adéquation avec les attendus de la certification visée. La certification est donc attribuée dans sa totalité.

Lorsque les acquis du candidat correspondent aux compétences, aptitudes et connaissances exigées pour obtenir la certification visée, le jury prend une décision de validation totale et propose l’attribution du diplôme, du titre ou du certificat de qualification ( Art. R335-9 du Code de l’éducation).

Vous obtenez la certification qui a la même valeur qu’une certification obtenue après une formation. Votre projet VAE est terminé. Inutile pour vous de mentionner dans votre CV la modalité d’obtention de cette certification !

 

  • Validation partielle

Le jury estime que vos acquis sont en partie en adéquation avec les attendus de la certification et vous permettent de répondre partiellement aux objectifs de cette certification professionnelle, diplôme, titre ou certificat de qualification.

Le jury peut délivrer une ou plusieurs parties de certification professionnelle, identifiées au sein du Répertoire national de certifications professionnelles par le terme de « blocs de compétences ».

Dans ce cas, il identifie les aptitudes, compétences et connaissances qui doivent faire l’objet d’une l’évaluation complémentaire nécessaire à l’obtention de la certification professionnelle.

Plusieurs pistes sont envisageables pour vous qui souhaitez poursuivre votre démarche :

  • Refus de validation

Le jury estime que vos acquis ne vous permettent pas de répondre aux objectifs de la certification visée. La certification n’est donc pas attribuée.

Lorsque les acquis du candidat ne correspondent à aucune compétence, aptitude et connaissance exigées pour obtenir la certification visée, le jury prend une décision de refus d’attribution du diplôme, du titre ou du certificat de qualification (Art. R335-9 du Code de l’éducation).

Le travail de réflexion que vous avez entrepris sur votre parcours peut avoir des effets positifs. Vous aurez maintenant une vision différente de votre métier et constaterez ainsi les bénéfices de votre démarche dans votre pratique professionnelle. Les effets de la VAE sont plus importants que l’unique obtention d’un diplôme !

Si vous restez motivé(e), vous pouvez envisager de recommencer intégralement la démarche ou d’envisager d’autres voies/possibilités :

  • en réalisant un bilan de compétences pour réorienter votre projet professionnel ;
  • en vous engageant dans un parcours de formation ;
  • en déposant un dossier de VAE pour une certification, plus en adéquation avec votre expérience ;
  • en trouvant des solutions pour acquérir une expérience supplémentaire.

Avant toute décision, il vous est conseillé de faire appel à votre accompagnateur initial, votre Architecte Accompagnateur de Parcours (AAP), à votre conseiller VAE du centre de conseil, ou à votre employeur qui vous guideront dans votre projet.

La décision du jury vous est notifiée par courrier par le chef de l’établissement d’enseignement supérieur ou l’organisme certificateur.

TARIF

Parcours complet : 1 780 €

En cas de financement personnel, un abattement est prévu.

  • Tarif après abattement : 1 500 €

Entretien de positionnement

IRIS, notre centre spécialiste de la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) vous accompagne dans votre démarche de VAE et/ou dans la construction d’un projet de formation (du niveau 3 au niveau 7) dans le secteur social, médico-social, de la petite enfance et des services à la personne.

L’entretien de positionnement a pour but d’informer, de conseiller et d’orienter les personnes souhaitant entrer dans une démarche de Validation des Acquis de l’expérience et/ou dans une démarche de formation initiale ou continue, ou une formation préparatoire.

Contenu en fonction de votre besoin

  • Étude du projet professionnel au regard du parcours d’expérience.
  • Étude d’un parcours de professionnalisation.
  • Étude de la pertinence et de l’adéquation entre le projet de la personne et le diplôme ou certificat visé.
  • Étude de l’adéquation entre le diplôme visé et les compétences acquises.
  • Évaluation de la capacité à réaliser à partir de ses représentations une démarche en VAE et/ou de formation.
  • Étude de la faisabilité de la démarche au regard de la situation professionnelle et des possibilités de financement.
  • Préparation du livret 1 en vue de l’obtention de la recevabilité ou dossier de faisabilité. 
  • Étude de l’opportunité d’un bilan de compétences.

Nos Accompagnements VAE

Quel que soit l’accompagnement choisi, chaque candidat est suivi par un accompagnateur référent désigné par le centre tout au long de son parcours de VAE. Le rôle du référent est avant tout pédagogique. Il consiste à guider le candidat dans sa démarche, à l’aider à faire émerger les compétences acquises au cours de son expérience, mais ne s’inscrit en aucun cas dans une posture de formateur ou d’évaluateur.

L’accompagnement s’organise selon un calendrier construit conjointement entre le centre de formation et l’accompagné en tenant compte des différentes contraintes professionnelles. Ces rencontres durent deux heures consécutive en moyenne.

 

Accompagnement individuel

1 candidat

Entretien en face-à-face dans les locaux du centre de formation et/ou à distance (téléphone ou visioconférence).

Accompagnement collectif

Groupe de 2 à 4 candidats

Temps collectifs avec des retours personnalisés et individualisés. LA DIMENSION COLLECTIVE PERMETTRA GRÂCE AUX ÉCHANGES DE MUTUALISER L'EXPÉRIENCE, D'ENRICHIR LA RÉFLEXION ET AVOIR DES RETOURS CONSTRUCTIFS TOUT AU LONG DE L'ÉLABORATION DU DOSSIER

Accompagnement semi-collectif

Groupe de 5 à 10 candidats

Alternance entre temps accompagnement individuel et collectif. CETTE ALTERNANCE APPORTE UN SOUTIEN ADAPTÉ À VOS BESOINS, MAIS ÉGALEMENT LA POSSIBILITÉ DE RENFORCER VOtre POSITIONNEMENTS PROFESSIONNELS, GRÂCE AUX PARTAGES ET AUX ÉCHANGES QUE CHAQUE CANDIDAT A, AVEC L’ENSEMBLE DU COLLECTIF.

Diplômes concernés

L’IRIS accompagne des VAE pour toutes les certifications professionnelles et tous les diplômes, notamment des secteurs de la Petite Enfance, du social et du médico-social :
  • BTS Economie Sociale et Familiale.
  • CAFDES (Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Directeur d’Établissement ou de Service d’intervention sociale).
  • CAFERUIS (Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Encadrement et de Responsable d’Unité d’Intervention Sociale).
  • CAP Accompagnant Éducatif de la Petite Enfance.
  • DEAF (Diplôme d’Etat d’Assistant Familial).
  • DEAP (Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture).
  • DEAS (Diplôme d’Etat d’Aide Soignant).
  • DEASS (Diplôme d’Etat d’Assistant de Service Social).
  • DEAES(Diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social).
  • DECESF (Diplôme d’Etat de Conseiller en Economie Sociale et Familiale).
  • DEEJE (Diplôme d’Etat d’Educateur de Jeunes Enfants).
  • DEES (Diplôme d’Etat d’Educateur Spécialisé).
  • DEMF (Diplôme d’Etat de Médiateur Familial).
  • DEMP (Diplôme d’Etat de Moniteur Educateur).
  • DETISF (Diplôme d’Etat de Technicien de l’intervention Sociale et Familiale).
  • Titre professionnel d’Assistant de Vie aux Familles.
  • Etc.