Formation certifiante

formation Surveillant(e) de Nuit en secteur social, medico-social et sanitaire

Le Surveillant de Nuit en secteur social,médico-social et sanitaire assure la sécurité physique, morale des résidents, assure la surveillance des biens durant la nuit, transmet les informations et observations qui ne sont pas sans effet sur le projet individualisé des résidents. Comme membre à part entière du personnel, il participe à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet d’établissement ou de service. Il contribue à la cohérence de l’accompagnement de la personne en lien avec le responsable, en conformité avec le projet d’établissement.

La formation est organisée en partenariat avec l’INFA. 

  • Informations pratiques relatives à la formation Surveillant de Nuit

Coût administratif : 20 €

Coût total de la Formation, selon le mode de prise en charge  :

  • Plein tarif : 2940 €
  • Formation partielle : bloc 1 : 840 € / bloc 2 : 1092 € / bloc 3 : 756 € / bloc 4 : 504 €
  • En cas de prise en charge financière individuelle, un abattement est prévu : contactez-nous !
  • Pour tout autre financement consultez notre page Financements.

Durée : 245 heures théoriques (35 journées) + stage pratique.

La formation de Surveillant(e) de nuit en secteur social, médico-social et sanitaire est destinée à des professionnel(le)s intervenants dans les secteur sociaux, médicaux-sociaux et sanitaires.
La formation prépare ces futurs professionnel.le.s à intervenir auprès de public composé de personnes âgées, des personnes en situation de précarité, des personnes en situations de handicap ou d’enfants.
Le.la surveillant.e de nuit participe à l’accompagnement des personnes la nuit et assure la sécurité des personnes et des biens au sein des établissements collectifs, en habitat inclusif ou à domicile.
En établissement, il collabore avec l’équipe pluridisciplinaire, et participe à la continuité de l’accompagnement effectué par les professionnels de jour, notamment au travers de transmissions.
Professionnel.le spécifiquement formé au travail de nuit en établissement social, médico-social et sanitaire, il gère en autonomie les problématiques rencontrées par le public selon les protocoles en vigueur dans l’établissement.
Ces missions varient selon la typologie de l’établissement et le public accueilli.

Le Surveillant de Nuit peut exercer par exemple au sein de : 

  • Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS).
  • Maisons d’Accueil Spécialisées (MAS).
  • Maisons d’Enfants à Caractère Social (MECS).
  • Institut Médico-Educatif (IME).
  • Foyers, maisons-relais.
  • Instituts Educatifs, Thérapeutiques et Pédagogiques (IETP)…
  • Veiller à la sécurité des personnes et des biens,
  • Accompagner les personnes selon leur situation,
  • Participer à l’équipe pluri-professionnelle afin d’assurer la continuité de l’accompagnement,
  • Travailler dans le contexte spécifique de la nuit en établissement social, médico-social et sanitaire,
  • Gérer les incidences sur les personnes accompagnées, le fonctionnement de l’organisation, sur sa mission et sa propre santé

Les modalités de certifications :

La certification du bloc 1 est constituée de 3 épreuves :
• Une mise en situation reconstituée de 40mn maximum, réalisé en salle de formation et d’un oral de 10 mn, pour permettre au candidat d’expliquer l’organisation de sa ronde et son choix de check-list ; afin de démontrer la capacité du candidat à organiser et contrôler les éléments de sécurité dans l’établissement, d’avoir une réponse ciblée et rapide en cas de situation d’urgence pour assurer la sécurité des personnes et des biens.
Cette épreuve se déroule devant un jury de 2 personnes composé d’un professionnel de terrain, surveillant de nuit ou professionnel du secteur social, médico-social et sanitaire en contact professionnellement avec le métier de surveillant de nuit et d’un formateur qui connait le métier et ses conditions d’exercice.

• SST. Mise en situation d’accident du travail simulée et entretien avec un formateur.
Cette certification est passée durant les journées de formations dédiées.

• EPI. Mise en situation reconstituée.
Cette certification est passée durant les journées de formations dédiées.

L’épreuve de certification du bloc 2 consiste en :
• La réalisation d’un écrit de 3 à 5 pages qui sert de support à un entretien. Cet écrit consiste en analyse préparée d’une situation vécue retranscrivant la posture professionnelle du candidat, sa capacité à accompagner physiquement, moralement et socialement les personnes accueillies avec empathie et en vigilance face aux situations problématiques ; sa connaissance des spécificités et problématiques du public ; dans le respect la réglementation et les protocoles en vigueur dans l’établissement.
Le jury aura pris connaissance de cet écrit avant l’entretien.

• L’entretien oral dure entre 15 à 20 mn, devant un jury de 2 personnes composé d’un professionnel de terrain, surveillant de nuit ou professionnel du secteur social, médico-social et sanitaire en contact professionnellement avec le métier de surveillant de nuit et d’un formateur qui connait le métier et ses conditions d’exercice.
Il varie en fonction du parcours du candidat. L’entretien dure 15 mn dans le cas où le candidat présente l’ensemble des blocs de la certification et due 20 mn si le candidat présente uniquement ce bloc, de façon autonome.
Cet entretien permet au jury d’identifier la capacité du candidat à être dans une posture professionnelle en adéquation avec l’accompagnement du public.

L’épreuve de certification du bloc 3 consiste en :

• La réalisation d’une fiche de synthétique qui sert de support à un entretien.
Cet écrit est destiné à démontrer que le.la candidat.e situe la mission de son établissement ou de son service et ses projet, dans le contexte plus global du secteur sanitaire, social et médico-social ; mesure son champ d’intervention, les limites de sa fonction et de ses responsabilités ; son rôle et sa fonction dans une organisation, dans une équipe pluridisciplinaire ; connait les différents membres de son équipe pluriprofessionnelle et leur rôle ; et les liens dans les activités réalisées au regard des interventions de tous les professionnel.le.s concernés (internes et externes).
Le jury prend connaissance de cet écrit avant l’entretien.

• L’entretien oral dure entre 15 à 20 mn, devant un jury de 2 personnes composé d’un professionnel de terrain, surveillant de nuit ou professionnel du secteur social, médico-social et sanitaire en contact professionnellement avec le métier de surveillant de nuit et d’un formateur qui connait le métier et ses conditions d’exercice.
Il varie en fonction du parcours du candidat. L’entretien dure 15 mn dans le cas où le candidat présente l’ensemble des blocs de la certification et due 20 mn si le candidat présente uniquement ce bloc, de façon autonome.
Cet entretien permet au jury d’identifier la capacité du candidat à transmettre des informations et son savoir-faire à un tiers, en comprenant l’enjeux de ses missions au sein de son organisation.

• Un dossier de preuves professionnelles anonymisées dont le contenu de ce dossier a pour objectif d’attester de sa participation à la vie de l’équipe.

La certification du bloc 4 est constituée de :
• Une Etude de cas tirée au sort, et présentée devant un jury après un temps de préparation de 15 min.
L’étude de cas a pour objectif de démontrer la capacité d’analyse du candidat face à une situation problématique grâce à sa formation, son expérience et sa capacité de prise de recul dans l’analyse une situation pour accroitre ses compétences grâce à ses expériences.
Les études de cas sont centrées autour de différentes thématiques :
– Les incidences de la nuit sur les usagers,
– Les incidences de la nuit sur l’organisation,
– Les incidences d’une difficulté de communication entre le jour et la nuit,
– La gestion d’une situation de crise la nuit,
– Les incidences de la nuit sur la santé du.de la professionnel.le.

• Suivi d’un entretien oral dure entre 15 à 20 mn, pour présenter son analyse, devant un jury de 2 personnes composé d’un professionnel de terrain, surveillant de nuit ou professionnel du secteur social, médico-social et sanitaire en contact professionnellement avec le métier de surveillant de nuit et d’un formateur qui connait le métier et ses conditions d’exercice.
Il varie en fonction du parcours du candidat. L’entretien dure 15 mn dans le cas où le candidat présente l’ensemble des blocs de la certification et due 20 mn si le candidat présente uniquement ce bloc, de façon autonome.

• Savoir lire et écrire (savoirs de base (Niveau 1))
• Comprendre des consignes écrites et orales
Précisions supplémentaires :
Pour les personnes qui ne connaissent ni l’emploi de Surveillant de nuit, ni le secteur social, médico-sociale et sanitaire :
• Avoir réalisé une période de découverte type PMSMP
• OU disposer d’une expérience professionnelle de 10 jours minimum correspondant à l’emploi visé dans le secteur (un avis de l’établissement ayant accueilli le candidat dans le cadre de la période de mise en situation professionnelle sera pris en compte dans le cadre de l’entretien de positionnement).

La formation prépare le. La candidat.e , par un apport de connaissances et analyse des pratiques professionnelles, aux différentes missions induites par le métier.
Les missions principales du métier du Surveillant de nuit en secteur social, médico-social et sanitaire sont de :
– Mettre en œuvre les protocoles de sécurité et les procédures d’alerte
– Prévenir des incidents et/ou accidents, des intrusions, des fugues…
– Faire appliquer les règles de sécurité
– Signaler tout dysfonctionnement
– Effectuer les contrôles prescrits par l’établissement
– Intervenir selon les priorités et gérer les situations d’urgence
– Alerter les interlocuteurs ad hoc et mobiliser le cadre d’astreinte
– Adapter son comportement pour assurer une écoute active et bienveillante,
– Mettre en œuvre les conditions favorables au sommeil
– Réaliser les visites particulières pour les résidents qui le nécessitent (douleur, maladie…) suivant le protocole établi par les professionnels de santé
– Gérer le réveil impromptu, répondre aux sollicitations
– Répondre au besoin d’hygiène et de confort pour préserver le sommeil
– Aider à la prise de médicaments préparés selon les protocoles en vigueur
– Prévenir et gérer les situations de tension et les évènements imprévus en lien avec le cadre d’astreinte
– Organiser le travail de nuit et veiller à la continuité de l’accompagnement avec les professionnels de jour
– Participer aux réunions pluridisciplinaires

La formation est composée de 4 blocs de connaissances complémentaires pour répondre aux attentes spécifiques des missions et d’un module d’accompagnement à la préparation des épreuves de certifications.

Le Bloc 1 : Sécurité des personnes et des biens est d’une durée de 56 heures, soit 8 jours dont 21h, soit 3 jours, destinés à la délivrance des certifications sauveteur secouriste du travail (SST) et Equipier de première Intervention (EPI)
o Rôle et fonction du-de la surveillant-e de nuit quant à la sécurité des biens et des personnes
o Sécurité des personnes et des biens

Le Bloc 2 : Accompagnement des personnes est d’une durée de 77 heures, soit 11 jours
o Rôle et fonction du-de la surveillant-e de nuit quant à l’accompagnement des personnes
o Les problématiques des publics
o Les fondements et les méthodes de l’accompagnement
o Les techniques permettant de répondre aux besoins d’hygiène et le confort

Le Bloc 3 : Participation à l’équipe pluriprofessionnelle de 49 heures, soit 7 jours aborde
o Le cadre institutionnel de la fonction
o Le travail en équipe pluriprofessionnelle

Le Bloc 4 : Spécificités du travail de nuit en établissement social, médico-social et sanitaire d’une durée de 28 heures, soit 4 jours
o Spécificités de l’exercice professionnel de nuit
o Santé du.de la professionnel.le de nuit

Module d’Accompagnement méthodologique de 35 heures, soit 5 jours pour accompagner les candidats à la préparation aux différentes épreuves.

Page mise à jour le : 25 juillet 2022
X